Camille Brée

Des adhésifs collés au mur, des murs vernis, des plaques de verre... ces surfaces lisses viennent par contact révéler les aspérités d’un mur, d’un sol et capter une image de l’espace qui se déplace avec le spectateur. La lumière glisse dans la salle et guide le regard. Le travail est pensé comme un ensemble de formes simples qui se répondent. Il ne s’agit plus de montrer quelque chose mais de révéler ce qui montre et ainsi tenter de s’approcher au plus près de ce qu’est le voir.